Le Los Angeles Times a révélé comment Gary Ross avait décroché la casquette de réalisateur du film Hunger Games. Quand Ross a rencontré Lionsgate pour la première fois, il a apporté avec lui une vidéo persuasive montrant des interviews d’enfants de ses amis expliquant pourquoi les livres comptaient pour eux et ce qu’ils aimaient chez l’héroïne de la saga, Katniss Everdeen.

« Ce qui était incroyable, c’est la perspicacité de ces enfants sur ce livre et sur Katniss en tant que personnage », déclare la productrice du film Nina Jacobson. « C’était très clair que Gary était attaché à ce qui comptait pour les fans. »

Il a apporté un autre atout de taille avec lui. « En termes de sa compréhension de Katniss, il a des enfants adolescents jumeaux, un garçon et une fille. J’avais l’impression qu’il comprenait la dualité du personnage. Elle n’est pas une héroïne traditionnelle car la plupart des héroïnes sont intéressées par l’amour avant tout et le reste est secondaire. C’est le moindre de ses soucis. Et pourtant, c’est une fille. Ce n’est pas un garçon en robe. Il semblait comprendre son instinct de survie et de préservation de sa famille. »

L’auteur de The Hunger Games, Suzanne Collins a aussi eu un poids dans la sélection de Gary Ross. Nina Jacobson précise à ce sujet, « Bien que Suzanne n’ait pas d’approbation contractuelle, nous avons travaillé étroitement ensemble sur cela et c’était très important pour moi qu’elle participe à chaque décision importante. Elle était ravie par l’idée de Gary parce que c’est un conteur d’histoires qui aiment les personnages avant tout. »

Découvrez comment Gary Ross a décroché la casquette de réalisateur du film